Piero Foscarini (pauvre mortel qui doit disparaitre, joué par LDJ Lucrezia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Piero Foscarini (pauvre mortel qui doit disparaitre, joué par LDJ Lucrezia)

Message par Lucrezia Di Giovanni le Mer 24 Juil - 19:11


Qui es-tu ?

.










                    Piero Foscarini
                     Jaye Davidson  










      ♦ Quelques Précisions ...

      Age : 30 ans
      Métier : Ambassadeur pour l'étranger, scribe, secrétaire des onze...
      Particularités : Intelligent, sait lire et écrire... Ni homme, ni femme, mais cela, plus personne ne le sait !

      Avatar : Jaye Davidson


      ♦ Racontes nous ton Histoire ...

      histoire :

      Son histoire :

      A sa naissance, le bougre est une bougresse, ou presque ! Ses parents le veulent tuer car maudit par mère nature, l'enfant nait avec deux sexes... ni homme, ni femme, il est une aberration, une atrocité que la religion réprouve et repoussé également par le père...  Au moment du jugement dernier, la mère hurle et le serre dans ses bras... Il est finalement gardé, élevé comme s'il fut un homme, mais d'une dureté implacable, le rendant fort et lui même capable des pires actes criminels !

      Piero puisqu'il fut nommé ainsi, était aussi beau qu'une femme, et d'un caractère terrible, sanguinaire, odieux et intolérant, alors que lui même n'acceptait pas cette féminité qui était sienne... Les médicastres, médecins et autres chirurgiens occasionnels, se mirent en contemplation devant ce fait de la nature, qui semble irréel... jugeant de la chose et expérimentant bien des actes chirurgicaux, pour lui donner une apparence masculine totale !

      Ce fut chose vaine cependant, l'appendice inutilisable, fut sectionné, et le pauvre émasculé, grandit ainsi dans la haine des médecins qu'il traitait d'incapables, dans celles des femmes car il ne voulait pas en être une, et celle des hommes, pour ne parvenir à leur ressembler !

      Il s'impose à cette gente féminine, qu'il viole d'une ceinture adaptée à sa taille et son entrejambe, pour paraitre ce qu'il ne sera jamais, les frappe et les humilie... l'homme est un tortionnaire des plus malveillant, ou plutôt une femme déguisée en homme, et des plus folles que l'on connaisse !  Gravissant les étapes de la popularité politique, il s'impose de toute sa grandeur, et cache cependant de lui, un secret que seuls les siens connaissaient, puisqu'il les fera tuer plus tard alors qu'il entrera dans le palais Dogal, à l'aube de ses 21 ans...

      Sa carrière politique se retrouve freinée par sa tante, alors que le doute déjà habitait son esprit... Un doute secret qui le désignait comme commanditaire du crime... Crime, cependant qui ne fut jamais prouvé, car le feu était considéré comme accidentel, alors que l'hiver avait fait allumer toutes les cheminées, et que ce fut dans l'une d'elle que l'horreur avait débuté.

      Cruelle destinée, qui habitait cet être bannit par l'église et l'amour... Tous ceux qui avaient un jour connu ce petit enfant en tant que femme, avaient péris d'une manière bien étrange, mais personne ne put établir un lien entre toutes ces infortunées disparitions, puisque la cause était secrète !

      Son homme de main est mort lors de son dernier contrat, et cette fois, tué par la main de Piero... Alors pour viser haut dans cette société dont il veut faire partie, il contacte la rose noire, afin de l'inviter à tuer contre paiement, celle que tout le monde à Venise appelle la louve !  Lucrezia Di Giovanni, Consigliere du Doge et cortigiana de celui ci !

      Encore une qui par ses cuisses ouvertes, est parvenue à ses fins, un poste gratifiant, gratifié et une dote assurée !!


      histoire du personnage :

      Piero Foscarini, un homme à la grandeur d’âme dissimulée sous les pouvoirs de sa tante Luisa, se faisait introduire par celle-ci au palais Dogal, puisant dans les ressources familiales et éliminant autour de lui ceux et celles qui gênaient à son ascension, offrant ainsi un contrat et une fortune à la rose noire, pour évincer Lucrezia de sa route qu’il voulait tracer croissante jusqu’à ce sommet où siégeait ce cher Doge !

      Piero est âgé d’une trentaine d’années, imbu de sa personne, prétentieux et prenant sans demander, à cette gente féminine qu’il traitait au demeurant comme une race sous développée, digne uniquement à occuper une couche plutôt qu’un bureau, ou une place importante dans la société !

      Affecté à un poste sur les relations étrangères, entre ambassadeurs et troufions de scribes aux belles phrases, qui ne sortaient que rarement de ces couloirs aux étagères emplies de livres et de lois, il ressemblait plus à un mort vivant, qu’à une personne vivant dans la société ! S’isolant le plus souvent et confiné à autoriser textes, tout à les constituer, il est au service des onze, plus ou moins autorisé à imposer sa voix lors des grandes réunions du conseil dominant.

      Se croyant évincé par sa tante, en ces bureaux poussiéreux, il s’insurge et galère à sortir de l’ombre, prônant d’une voix ténébreuse, qu’il est la cinquième roue et qu’on privilégie la femme à l’homme sur le trône, pour peu qu’elle écarte les cuisses aux régents et à ses sbires !

      Luisa entre dans une grosse colère, se dispute avec ce rejeton digne de retourner dans le venre de sa mère, et ne demande qu’à l’ignorer, après tout, il n’est le fils que de feu son beau frère, frère de son défunt mari ! Il prétend, s’impose et ordonne, alors que son pouvoir devrait n’être aussi limité que sa langue à parler, tout comme lui d’agir avec les biens que ses parents lui avaient légué, le laissant toutefois sans grande instruction que celle qu’il avait bien voulu prendre.

      Lucrezia, autant que Luisa, avait peu connu l’enfant, son histoire et sa vie, tout comme cette famille désunie qui était partie vivre loin, sur Milan où encore l’Italie n’avait que peu de droits… Et bien évidemment, la louve au courant de tout, avait eut vent à son oreille, d’un contrat que celui-ci voulait peser sur sa tête ! Un coursier discret, s’était adressé à Eusebius, qui devait lui-même remettre à la rose, une missive bien particulière de la part de Lou :

      1763  à 30 ans… son seul désir à présent, se venger de Luisa, sa tante qu'il veut faire tuer, autant que Lucrezia qui lui barre son chemin en prenant sa place dans la vie politique de Venise !



      ♦ Qui es-tu vraiment ?

      Portrait moral (caractère , ...) :

      Caractériel, impitoyable, cruel, saigneur plus que seigneur...

      Attention de ne pas se trouver sur son chemin, il est la poison vénitienne, un tueur né, sans scrupule et que le vice n'effraie pas ! Pourtant, il sait vous faire croire tout le bon, et vous lui offrirez le bon Dieu sans confessions !

      Description physique :
      ♦ Divers ...

      Liens éventuels sur le forum (amis, ennemis, famille ...) :


    Luisa Foscarini, Lucrezia Di Giovanni, Stefania Ferrero, Eusebius Sapienza, le Doge, Sa femme et la cour !


    De l'autre côté de l'écran ...


      Prénom ou Surnom :  Lou (multi-compte)



_________________
avatar
Lucrezia Di Giovanni
Membre
Membre

Messages : 701
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Piero Foscarini (pauvre mortel qui doit disparaitre, joué par LDJ Lucrezia)

Message par Admin le Ven 26 Juil - 20:19

validé pour la louve, merci de le mettre dans les multi comptes !
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 143
Date d'inscription : 13/11/2012

http://veniseladecadent1763.forums-rpg.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum