Alvise IV Giovanni Mocenigo Sean Connery Doge

Aller en bas

Alvise IV Giovanni Mocenigo Sean Connery Doge

Message par Admin le Lun 22 Avr - 23:28

Qui es-tu ?

.




                  Alvise IV Giovanni Mocenigo Doge
                  Sean Connery



    ♦ Quelques Précisions ...

    Age : 62 ans
    Métier : Doge
    Particularités : Un homme d’exception

    Avatar : sean connery



    ♦ Racontes nous ton Histoire ...

    histoire :

    Le doge est le premier magistrat de la République, l'incarnation de la majesté de l'État dont il est le premier serviteur. Ses attributs sont le dais et la pourpre, souvenir de l'Empire byzantin. Ses habits sont somptueux, son manteau est fait d'hermine et de brocart, lamé d'or, d'argent ou de soie écarlate, ou encore la couronne adjointe en 1173 au bonnet dogal, la corne ducale (ou zoia), qui témoignent de son pouvoir. Une fois l'an, le jour de Pâques, il est de nouveau coiffé de la zoia de cérémonie. Les autres jours, il porte la corne ordinaire. Transformé en sorte d'idole majestueuse, courtisée, le « Prince Sérénissime » perdra dans l'aventure du dogat une grande part de son patrimoine, investi essentiellement en apparat.

    Un doge n'a pas le droit d'abdiquer. Il doit dissimuler ses armoiries, il ne peut accepter de présents, ni quitter son palais sans motif officiel. Le café, le théâtre lui sont défendus. S'il désire se retirer hors de Venise, ce n'est qu'avec la permission de ses conseillers. Sur sa bourse personnelle, il est tenu d'offrir cinq fois l'an, un fastueux banquet. Néanmoins, les Vénitiens n'ont cessé de limiter son pouvoir. Ceci se fait d'abord par le biais de la « promissio ducalis », véritable charte jurée par le doge lors de son entrée en fonction.

    Le texte de la promissio ducalis est fixé en 1172, et établit le mode d'élection du doge qui impose une majorité de voix sur un collège restreint de 40 (puis 41) électeurs. Celle-ci fait ensuite l'objet de remaniements : en 1192, lors de l'élection d'Enrico Dandolo ; puis en 1229, pour l'élection de Jacopo Tiepolo où, à partir de cette dernière date, l'élection dogale est soumise à l'examen du Conseil des Cinq correcteurs. Puis une nouvelle réforme est mise en place en 1268, pour l'élection de Lorenzo Tiepolo. Celle-ci, d'une complexité sans égal restera quasiment inchangée jusqu'à la fin de la République

    Ainsi, les patriciens du Grand Conseil sont les premiers à entrer en lice, pourvu qu'ils aient plus de trente ans. Ils défilent devant le « ballotino », un enfant âgé de dix ans environ, qui leur remet à chacun une boule, retirée d'une urne. Trente boules sont en or, les autres sont de banales billes de cuivre. Sitôt qu'un candidat électeur se trouve pourvu d'une boule d'or, les huissiers crient son nom, invitant de la sorte tous les membres de sa famille à quitter la Salle, car durant le scrutin, aucun lien de parenté ne peut exister entre deux membres désignés.

    Un nouveau tirage au sort réduit alors le nombre d'électeurs à neuf, lesquels, à leur tour, proposent 40 autres noms. Le vote, cette fois, a lieu par bulletin. Pour être confirmé, chacun des quarante élus doit obtenir 7 des 9 voix
    Nouveau suffrage, nouvelle réduction : les 40 passent à 12 qui en élisent 25 autres, qui seront à nouveau réduits à 9. Ceux-ci en désignent 45, ramenés à 11 par un ultime tirage au sort selon le mécanisme des boules d’or. Le « ballotino » est toujours là qui les compte à l'aide d'une petite main en bois. Ces onze seront ceux qui éliront le doge. Car il faut encore passer par le nombre 41. Quarante et un privilégiés dont les noms ne peuvent figurer dans aucun des choix précédents. Cette fois, Venise tient son conclave. Celui-ci va pouvoir désigner le doge, opération qui durera le temps nécessaire. Comme il faut au candidat une majorité d'au moins vingt-cinq des quarante et une voix, les scrutins sont nombreux. Par exemple : si un seul a suffi pour désigner Pietro Grimani en 1741, il en faudra soixante-huit pour consacrer Carlo Contarini en 1655. En 1501, la « promissio » est élue tous les ans au doge régnant. En 1646, la dogaresse est interdite de couronnement. Au cours du XVIIe siècle, les membres de la famille du doge se voient interdire les magistratures ou les ambassades.

    L’histoire du dogeat est trop longue et importante en soit, considérant qu’au début de ces élections, la nature propre à ce souverain était la régence d’une République avec certains pouvoirs, qui au fur et à mesure des siècles lui avaient été retirés, faisant office de vitrine sur un ensemble de conseillers politiques, dont à ce jour certains restent cachés dans une ombre où souvent règne une certaine terreur !



    histoire du personnage :

    Alvise Giovanni Mocenigo (né le 19 mai 1701 à Venise) est un homme politique italien, qui est le 118e doge de Venise, élu en 1763. Alvise Giovanni Mocenigo est le fils de Alvise et de Paolina Badoer. Né dans une famille très riche et puissante, il mène une carrière rapide recouvrant avec succès de nombreuses charges. Il est ambassadeur en France, Rome, Naples et le Portugal. Marié à Pisana Corner, ils ont six garçons. Bien qu'il soit un habile diplomate, le peuple le considère comme un homme au caractère faible influencé par sa femme.

    Le premier titre du doge fut d'abord, au IXe siècle, dux Veneciarum (« chef des Vénitiens »), dux Croatorum (« chef des Croates »), dux Dalmatinorum (« chef des Dalmates »), totius Istriæ dominator (« souverain de toute l'Istrie »), dominator Marchiæ (« souverain des Marches »), traduisant leur domination sur l'Adriatique. En 1095, l'épitaphe du doge Vitale Faliero de' Doni le proclamait même rex et corrector legum (« roi et promulgateur des lois »). Enrico Dandolo, à la fin du XIIe siècle, s'intitulait dominator quarte et dimidie partis totius Imperii Romanie (« souverain d'un quart et demi de l'Empire romain »). Ce titre fut porté jusqu'en 1356 et abandonné par Giovanni Delfino. Dandolo se vit même proposer la couronne impériale, qu'il déclina.

    Il atteint la charge suprême le 19 avril 1763, unique candidat, élu avec le maximum des voix. La République de Venise est désormais en plein déclin, sans politique internationale car elle est enfermée dans une immobile neutralité, isolée du progrès économique, presque le jouet des évènements. Son dogat est plus rappelé pour la finesse du mobilier de ses appartements que pour des actes politiques ou historiques. Vers 1770 la crise économique frappe la République et les remèdes ne sont que des palliatifs. Les lois contre le luxe se révèlent tout aussi inutiles et il y a de nombreux scandales financiers et de mœurs, signe du déclin moral de la classe dirigeante. Même le doge est impliqué dans une histoire embarrassante lorsque son anneau est retrouvé entre les mains d'une « noble dame ». Malgré ces faits, Mocenigo est un bon souverain, modéré, généreux. Il limite les privilèges du clergé, et par conséquence entre en conflit avec la pape Clément XIII. Pour chercher à développer l'économie, il crée d'importantes relations commerciales avec Tripoli, Tunis, le Maroc, la Russie et même l'Amérique.

    1763 à 62 ans… époux infidèle, sous la croupe d’une femme trop autoritaire, il se réfugie dans la politique de ses conseillers et les plaisirs qu’il cache à son épouse trop occupée à vouloir s’instaurer une place sur ce trône dont il n’est que le jouet !

    Les citations qui auraient pu ici, donner le caractère de toute sa vie, seraient trop longues, surtout après avoir autant développé ce que le dogat représente et comment on pouvait y parvenir !!!


    ♦ Qui es-tu vraiment ?

    Portrait moral (caractère , ...) :

    Bon Doge, adepte de la simplicité et de la paix, il est pour l’évolution et le renouveau… aimant la bonne chair, les fêtes et la vie !


    Description physique :



    ♦ Divers ...

    Liens éventuels sur le forum (amis, ennemis, famille ...) :





De l'autre côté de l'écran ...




    Prénom ou Surnom :

    Sexe :

    Age :

    Comment avez-vous connu le forum ?

    Des idées ou suggestions par rapport au forum ?

    Vos disponibilités pour poster:

    Les 3 Mots de passe présents dans le règlement: […] […] […]

avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 143
Date d'inscription : 13/11/2012

http://veniseladecadent1763.forums-rpg.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum