Jeanne Bécu Madame du Barry Kristen Dunst Comtesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeanne Bécu Madame du Barry Kristen Dunst Comtesse

Message par Admin le Dim 5 Mai - 12:35

Qui es-tu ?

.

                  Jeanne Bécu Madame du Barry
                  Kristen Dunst



    ♦ Quelques Précisions ...

    Age :
    Métier : Comtesse
    Particularités : Kristen Dunst

    Avatar :


    ♦ Racontes nous ton Histoire ...

    histoire :















    histoire du personnage :

    Jeanne Bécu, dite de Cantigny ou de Vaubernier, devenue par son mariage madame du Barry ou comtesse du Barry, née le 19 août 1743 à Vaucouleurs, fut la dernière favorite du roi Louis XV.
    Son origine roturière et sa jeunesse agitée suscitèrent des pamphlets injurieux et même orduriers. Pourtant, Madame du Barry était cultivée, élégante, raffinée. Et elle se montra d'une constante bienveillance.

    Un rôtisseur parisien nommé Jean Bécu, né sous Louis XIII, eut un fils prénommé Fabien, réputé comme l'un des plus beaux hommes de la capitale. Ce physique avantageux plut à une dame de la noblesse, Séverine de Cantigny, comtesse de Montdidier. Veuve, elle l'épousa en dépit des préjugés sociaux mais elle mourut peu après.
    Fabien Bécu se fit dorénavant (et indûment) appeler Bécu-Cantigny. Après avoir été marchand de vin, il devint cuisinier d'Isabelle de Ludres, maîtresse de Louis XIV alors exilée en Lorraine, au château de Vaucouleurs. Le 22 décembre 1693, il épousa en secondes noces Jeanne Husson, femme de chambre de Madame de Ludres.
    Sept enfants furent issus de cette union, dont Anne Bécu, née le 16 avril 1713 à Vaucouleur.
    Très belle, Anne Bécu n'eut pas une jeunesse irréprochable… Les registres paroissiaux de Vaucouleurs indiquent : Le dix-neuvième d'août mil sept cent quarante-trois est née et a été baptisée le même jour, Jeanne, fille naturelle d'Anne Bécu, dite Cantigny, et a eu pour parrain Joseph Demange, et pour marraine Jeanne Birabin, qui ont signé avec nous.
    Qui était le père de Jeanne Bécu - future Madame du Barry ? Parmi plusieurs hypothèses, la mieux fondée semble désigner Jean-Baptiste Gomard de Vaubernier, dit en religion Frère Ange. C'était un moine, plus ou moins défroqué, du couvent de franciscains appelés Les Picpus où Anne Bécu, couturière, se rendait régulièrement pour son ouvrage. C'est ce prêtre qui, le 1er septembre 1768, bénira en l'église Saint-Laurent (Paris), le mariage de Jeanne avec Guillaume Dubarry. Toute sa vie, Madame du Barry se fera appeler (et signera) de Vaubernier. N'est-ce pas là, tout simplement, l'aveu de son origine paternelle ?
    Une seconde naissance illégitime (dont le père semble être un commis des finances) suivra le 14 février 1747, celle de Claude Bécu, qui mourra en bas âge. La réputation d'Anne était très compromise. C'est alors qu'elle rencontra - opportunément - Claude Roch Billard-Dumouceau, un riche financier que sa charge appelait fréquemment en Lorraine. Séduit par la beauté de la jeune femme, naturellement bienveillant, Billard-Dumouceau s'institua son protecteur. Il l'emmena avec lui à Paris et lui procura un emploi de cuisinière.
    Le 18 juillet 1749, Anne Bécu épousa en l'église Saint-Eustache (Paris) Nicolas Rançon, un domestique auquel Billard-Dumouceau fera obtenir une charge de garde-magasin en Corse.
    Dès cette époque, Jeanne Bécu fut mise en pension chez les dames de Saint-Aure, dans le couvent parisien de la rue Neuve-Sainte-Geneviève8. Elle y resta 9 ans, y souffrit d'une règle sévère mais y apprit l'écriture et l'orthographe 9, la lecture10, le calcul, la musique, le dessin, la danse, la broderie, l'histoire et - bien sûr - la religion.
    En 1759, après avoir passé 5 mois chez un coiffeur nommé Lametz (qu'elle faillit épouser mais dont elle épuisa la fortune), elle entra au service de la veuve d'un fermier général, Élisabeth de Delay de Lagarde (née Roussel), retirée dans son chateau de La Courneuve. Au contact d'une société choisie, elle acquit alors peu à peu l'aisance et la distinction de manières qui ne la quitteraient plus.

    Vers 1761, elle devint vendeuse dans une boutique de mode située rue Neuve-des-Petits-Champs, À la toilette. Ce commerce appartenait à Claude Edmé Labille, père de la future portraitiste Adélaïde Labille-Guiard. Jeanne se mit alors à fréquenter le demi-monde. Il semble avéré que, comme sa mère, elle ait connu une jeunesse des plus légères.
    L'éblouissante beauté de la jeune fille la fit vite remarquer. Elle fut reçue dans plusieurs salons parisiens, où Jean-Baptiste Dubarry, dit Le Roué, dut faire sa connaissance. Ce gentilhomme toulousain était renommé, dans les milieux de la galanterie, pour sa dépravation et son absence totale de scrupules. Jeanne devint sa maîtresse alors qu'elle n'avait que 19 ans. Quelques années plus tard, Jean-Baptiste aurait fait l’éloge de sa conquête au maréchal de Richelieu, qui imagina de la présenter à Louis XV. La rencontre se fit discrètement, au printemps 1768, par l'intermédiaire de Dominique Lebel, premier valet de chambre du roi. Cette opération n'était pas dénuée d'arrière-pensée pour Richelieu, qui voulait contrer le Premier ministre Étienne François de Choiseul. En effet, élevé au ministère par la défunte marquise de Pompadour, ce dernier espérait placer auprès du roi sa sœur, la duchesse de Grammont, ou toute autre femme à sa dévotion. Or en peu de temps, Louis XV s'éprit vivement de Jeanne, dotée d'un charme infini, et dont les talents aux jeux de l'amour lui donnaient une nouvelle jeunesse. La déconvenue de Choiseul fut très vive, et immense son ressentiment à l'égard de Madame du Barry, qui lui avait fait perdre en peu de temps son influence prépondérante auprès du roi (pour lequel il nourrissait un secret mépris).

    1763 à 20 ans…Elle vient avec son souverain visiter Venise… c’est ainsi que reçue par le Doge, elle fait la connaissance de Lucrezia Di Giovanni, qu’elles sympathisent et continueront plus tard à garder le contact, puisque la louve sera invitée à Paris !








    ♦ Qui es-tu vraiment ?

    Portrait moral (caractère , ...) :






    Description physique :



    ♦ Divers ...

    Liens éventuels sur le forum (amis, ennemis, famille ...) :




De l'autre côté de l'écran ...



    Prénom ou Surnom :

    Sexe :

    Age :

    Comment avez-vous connu le forum ?

    Des idées ou suggestions par rapport au forum ?

    Vos disponibilités pour poster:

    Les 3 Mots de passe présents dans le règlement: […] […] […]

avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 143
Date d'inscription : 13/11/2012

http://veniseladecadent1763.forums-rpg.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum